Comment éviter les maux de tête, de dos et de ventre causés par le vol en avion : nos astuces simples et efficaces !

Être pris d’une nausée et autres maux n’est certainement pas ce que l’on souhaite lors d’un vol. Le mal des transports, aussi appelé syndrôme de l’air coincé, touche environ 1/3 des gens lorsqu’ils volent. Il s’agit d’un mélange de vertiges et de nausées qui, si elle n’est pas gérée à temps, peut entraîner des vomissements et une déshydratation. La bonne nouvelle est qu’il existe des astuces à adopter pour éviter le mal des transports et avoir la possibilité de prendre l’avion sans soucis.

Comprendre le mal des transports en avion

Le mal des transports n’est pas seulement gênant, il peut parfois même être très dangereux. Il s’agit d’un des rares symptômes à être dit commun. Cela signifie que de nombreuses personnes font l’expérience de l’inconfort associé à ce trouble chaque année.

Le mal des transports n’est pas seulement restrictif, c’est également fortement lié à l’anxiété et à l’état général d’un individu. Le mélange des sons et des vibrations d’un moteur d’avion, doublé du manque de sommeil et de la difficulté à se relaxer en vol, va entraîner une fragilisation des cellules et des tissus assez importante.

Les principales causes du mal des transports en avion

Les principales causes du mal des transports en avion

Parmi les principales causes du mal des transports en avion, citons la pression de l’air. Les désaccords de pression dans l’atmosphère peuvent altérer le système auditif et visuel des voyageurs, et réduire la pression artérielle.

Un autre facteur est le manque d’oxygène dans l’air, qui peut affecter le système cardiaque des personnes volant à plus de 3 000 mètres. Ce manque d’oxygène va ralentir la circulation sanguine, augmenter la pression artérielle et provoquer différents symptômes.

Par ailleurs, les turbulences souvent présentent lors des vols font aussi partie des raisons pour lesquelles certains passagers peuvent se retrouver avec le mal des transports. Les turbulences affectent le système des voyageurs, ce qui peut provoquer des sensations de malaise.

De plus, les sièges que l’on retrouve généralement dans un avion sont assez inconfortables et peuvent être une source de problèmes pour les personnes sujettes au mal des transports. En effet, le manque de soutien adéquat peut entraîner un inconfort physique et une pression exagérée sur les muscles et les tissus.

Conseils pour éviter le mal des transports en avion

Éviter le mal des transports en avion peut évidemment être un défi, mais avec les bons conseils, il est tout à fait possible de le surmonter. Voici donc les stratégies que nous recommandons :

1. S’informer des voyages à l’avance

1. S'informer des voyages à l'avance

Avant de monter à bord d’un avion, essayez de vous renseigner autant que possible sur le voyage que vous entreprenez. Vous pourrez ainsi être mieux préparé si des turbulences surviennent ou si des ajustements sont nécessaires pour votre siège ou vos habits.

Vous pouvez également faire des recherches sur le type d’avion et de compagnie sur laquelle vous comptez voyager. Optez pour un avion qui est équipé des dernières technologies et qui peut vous aider à éviter les secousses et les mouvements manuels énergiques qui peuvent entraîner des nausées.

2. Rester hydraté pendant le vol

L’hydratation adéquate est très importante pour éviter le mal des transports en avion. Buvez régulièrement de l’eau lors de votre voyage et évitez de boire des boissons contenant de la caféine, car celle-ci peut déshydrater le corps.

Rappelez-vous que l’air qui est dispersé dans la cabine des avions est très sec, ce qui signifie qu’il ne contient pas beaucoup d’humidité. Buvez donc suffisamment d’eau pour permettre à votre corps de rester hydraté et de fonctionner normalement.

3. Manger plus léger

3. Manger plus léger

Ne suralimentez pas avant de prendre l’avion. Les aliments lourds et riches en graisse peuvent stimuler les intestins et provoquer des nausées. Préférez les aliments plus légers et faciles à digérer comme des fruits et des légumes.

De même, essayez de limiter l’absorbation de liquides. Les boissons alcoolisées, telles que le vin et les alcools forts, sont à proscrire, car elles peuvent facilement affecter votre système digestif.

4. Éviter de dormir

Dans la mesure du possible, essayez de ne pas dormir pendant le vol. En effet, dormir pendant une longue période peut provoquer des nausées et même des vomissements. Rester éveillé et conscient vous permettra également de rester plus alerte et mieux préparer à votre destination.

5. Utiliser des médicaments et des produits contre les nausées

Il existe de nombreux produits qui peuvent vous aider à éviter le mal des transports en avion. Les gélules antidégueulasses telles que KINEMED et Sea-Band peuvent être prises avant et pendant le vol.

Ces produits peuvent aider à réduire le mal des transports en libérant des endorphines et des hormones relaxantes dans le sang. Il peut également être utile de prendre des médicaments à domicile contre les nausées, tels que le diméthizone et le ondansétron.

Enfin, il peut être utile d’utiliser des produits aromatiques pendant le vol, telle que la lotion anti-nausée Happy Ears. Ces produits ont des propriétés apaisantes qui permettent de réduire l’anxiété et la sensation de nausée.

6. Garder la tête haute

Essayez de garder votre tête aussi haute que possible pendant le vol. La position couchée peut aider à réduire le mal des transports en raison du manque de pression sur les oreilles.

Si votre siège ne possède pas de dossier réglable, essayez de vous pencher et de vous tourner légèrement vers la gauche ou vers la droite. Cela permettra à votre corps d’être plus détendu et peut aider à réduire la sensation de nausée.

7. Prendre de l’acupression

L’acupression est une méthode de stimulation des points de pression dans le corps et peut être très utile pour soulager le mal des transports. Vous pouvez par exemple mieux serrer le poignet anti-nausées ou le bracelet Sea-Band, qui contiennent des matériaux fermes ou doux qui peuvent stimuler les points de pression pour soulager les nausées.

De plus, l’acupression peut aider à calmer l’anxiété et à diminuer les niveaux de stress. C’est pourquoi nous vous recommandons d’essayer l’acupuncture si vous êtes sujet au mal des transports.

8. Respirer de manière profonde

Les exercices de respiration profonde sont un excellent moyen de se calmer et de contrôler le mal des transports. Des études ont montré que la pratique régulière de la respiration profonde peut aider à réduire les niveaux de stress et à rétablir l’équilibre émotionnel.

Lorsque vous êtes à bord d’un avion et que les démangeaisons et les nausées commencent à arriver, mettez vos paumes sur votre abdomen et prenez de grandes respirations. Vous pouvez également prendre quelques respirations profondes en fermant les yeux et en vous concentrant sur votre respiration.

9. Éviter de lire et de jouer

Bien que l’activité physique ne soit pas recommandée en avion, nous n’encourageons pas non plus les jeux ou la lecture. Les mouvements involontaires et rapides que nécessite la lecture et les jeux peuvent provoquer des mouvements intempestifs qui peuvent être une source de nausées.

Essayez de vous détendre et de penser à autre chose, plutôt que de vous concentrer sur votre lecture ou vos jeux.

10. Prendre des médicaments contre le mal des transports

Si vous souffrez souvent de nausées en avion, n’hésitez pas à consulter votre médecin avant de prendre l’avion. Les médicaments contre le mal des transports peuvent aider à apaiser les symptômes de nausée et à améliorer son voyage.

Certains médecins recommandent des médicaments à prendre entre 12 et 24 heures avant le vol, tandis que d’autres prescrivent des médicaments à prendre pendant le vol.

11. Éviter les boissons gazeuses

Les boissons gazeuses et en particulier les boissons gazeuses telles que le cola et le sprite peuvent provoquer des nausées et peuvent aggraver votre état si vous êtes déjà malade. Évitez donc ces boissons si vous craignez le mal des transports.

Par contre, les boissons lactées telles que le lait, le yaourt ou le jus d’orange sont de bonnes alternatives, car elles sont plus faciles à digérer et peuvent aider à soulager le mal des transports.

12. Utiliser des masques et des casques pour se détendre

Enfin, pour mieux gérer le mal des transports, vous pouvez utiliser des masques et des casques pour vous aider à réduire l’anxiété et à soulager les symptômes de la nausée.

Les masques et les casques audio sont une excellente façon de bloquer les sons et les vibrations diffusés dans l’avion et peuvent aider à calmer le système et à réduire le niveau d’anxiété.

13. Profiter du voyage et voyager dans les meilleures conditions

Le mal des transports en avion peut s’avérer très inconfortable, mais si vous appliquez les conseils précédents, vous serez mieux préparé pour gérer celui-ci et profiter au mieux de votre voyage.

Trouvez le moyen de vous détendre et de passer votre temps avec des activités relaxantes, comme les podcasts, la musique ou encore des films.

De plus, faites en sorte d’être assez à l’aise pour pouvoir bouger pendant le vol, notamment en vous habillant confortablement et en portant des chaussettes. Prenez des pauses fréquentes pour marcher un peu pendant le vol et n’hésitez pas à faire quelques étirements pour vous aider à relâcher la tension que peut provoquer le mal des transports.

Il est important de noter que le mal des transports peut être aggravé par une mauvaise alimentation et un manque de sommeil. Nous vous recommandons donc de bien vous reposer avant de prendre l’avion et d’adopter une alimentation équilibrée et saine.

Les principaux avantages des stratégies pour éviter le mal des transports

  • Vous serez plus détendu et mieux préparé pour le voyage.